Les fonds alloués aux technologies vertes sont un bon début, mais le budget fédéral rate l’occasion de développer l’économie verte

« Le budget fédéral signe l’énoncé de politique du gouvernement canadien, affirme Alex Wood, directeur général, Politiques et marchés, La Prospérité durable. C’est l’occasion de communiquer à la population canadienne la vision du gouvernement pour la prospérité à long terme. Nous devons saisir la chance que représente l’économie verte pour renforcer notre économie et la rendre plus compétitive ».

La Prospérité durable (LPD) est heureuse d’annoncer la nomination de son nouveau directeur exécutif

M. Wilson, fort de sa solide expérience universitaire en droit, en affaires et en environnement, a occupé des positions de premier plan depuis une quinzaine d’années dans le domaine de l’environnement et de l’économie. Originaire du Nouveau-Brunswick, il a d’abord été avocat à Toronto, avant de devenir conseiller principal des politiques pour le ministre fédéral de l’environnement.

Un sondage comparatif Canada / É.-U. confirme le consensus sur le changement climatique mais des différences majeures sur les attitudes quant aux mesures à prendre

Le sondage est le premier du genre à comparer explicitement l’opinion publique entre le Canada et les É.-U. et il a été effectué sur la demande du Forum des politiques publiques et de La Prospérité durable, deux organisations politiques chefs de file. La comparaison des opinions publiques sur la science et la politique en matière de changement climatique au Canada et aux É.-U. fournit un vaste aperçu des attitudes sur la politique énergétique et environnementale.

Pour stimuler l’économie verte au Canada, les municipalités et le gouvernement fédéral doivent collaborer, selon un nouveau rapport conjoint de La Prospérité durable

8 février 2012, Ottawa – Le nouveau rapport, intitulé Bâtir une économie verte pour le Canada : le rôle des municipalités, prône la collaboration entre les municipalités et le gouvernement fédéral dans un contexte de raréfaction des sources de financement. Le rapport sera présenté aujourd’hui à la conférence de la FCM sur les collectivités durables.

Pages

Media Inquiries

About the Project

The goal of this project is to shed light on the relationship between economic activity and the environment by exploring the linkages between changes in our natural capital and our measures of productivity generally, and through the construction of an environmentally adjusted measure of productivity specifically.

While it is now commonly accepted that economic activity and the state of our environment are linked, many economic measures still fail to incorporate the environment – both the things we draw from it and the pollution we release into it. By developing and calculating measures of productivity that include natural capital, Canada may be able to better understand these linkages. This, in turn, may lead to the identification of strategies that can help Canada become more efficient and innovative in the use and protection of natural capital, and thus more productive and more prosperous.

Using the forestry sector as a case study, this project aims to construct an environmentally adjusted measure of multifactor productivity. In doing so, we aim to add another layer of understanding to the environmental and economic performance of this sector. The proposed measure will have relevance to the Canadian economy as a whole.